Search Icon
Logo
Logo

Respecter, c’est protéger

Préservation de certains espaces

La randonnée à raquettes a connu un formidable essor ces dernières années, et le ski de randonnée se mue peu à peu en un véritable sport de masse. Cette évolution constitue aussi une menace grandissante pour la faune et la flore, en particulier pour les habitats hivernaux des tétraonidés et des ongulés.
La campagne « Respecter, c’est protéger » a été lancée à l’initiative de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et du Club alpin suisse (CAS) pour promouvoir un comportement respectueux du milieu naturel parmi les adeptes de sports de neige et permettre une découverte de la nature intense et dénuée de conflits.
Car, dès lors que les espaces de la faune sauvage sont respectés, les interdictions et barrières peuvent être limitées, et la nature rester ouverte à tous ceux qui souhaitent la découvrir.

Création de zones de repli

En collaboration avec l’OFEV, les cantons ont délimité des zones de tranquillité et des sites de protection de la faune. Leurs emplacements sont indiqués sur les cartes de randonnées à raquettes et à ski et peuvent être consultés sur Internet grâce à un module cartographique actualisé chaque année.
De plus, les cartes se doublent d’une signalisation sur le terrain. Les mesures de communication doivent permettre de créer des zones de repli protégées pour la faune sauvage. La délimitation de ces zones ne se fait pas sur le terrain mais en premier lieu dans la tête des sportifs, qui connaissent le comportement des animaux sauvages, les menaces qui pèsent sur eux et l’attitude à adopter pour ne pas troubler leur quiétude.

Plus d’engagement pour plus de nature

Un milieu hivernal offrant suffisamment d’espace pour les adeptes d’activités sportives et pour les animaux sauvages, c’est possible dans la mesure où l’homme adopte un comportement avisé et respectueux de la nature et de sa faune. Ce comportement, l’homme doit en faire sa « seconde nature ».
La compréhension et le respect des animaux sauvages – tels que préconisés à travers les quatre règles de la campagne – sont tributaires d’un large soutien de la société. Aussi la campagne est-elle portée et relayée par de nombreux partenaires: cantons, établissements de formation, organisateurs de randonnées en montagne, associations sportives, offices de tourisme, organisations de protection de la nature et de chasseurs et représentants de la branche des articles de sport.

International

La campagne a été lancée en 2003 à l’initiative du gouvernement du land autrichien du Vorarlberg. Aujourd’hui, d’autres Lands autrichiens ainsi que la Bavière et le Tyrol du Sud participent à la campagne « Respecter, c’est protéger ».